Les couteaux Buck ont été créés par un jeune apprenti forgeron du Kansas nommé Hoyt Buck, qui cherchait un meilleur moyen de tremper l’acier afin que la lame garde son tranchant plus longtemps. Cette nouvelle approche fût à l’origine du premier couteau Buck en 1902.
Hoyt fabriquait chaque couteau à la main en utilisant de l’acier de récupération et ses compétences furent très appréciées durant la Seconde Guerre Mondiale.

Après la guerre, Hoyt et son fils Al déménagèrent à San Diego et montèrent un magasin nommé H.H. Buck & Son en 1947. Par la suite en 1964, Al Buck révolutionna l’industrie du couteau en introduisant le couteau pliant modèle 110 Folding Hunter, qui permit au fabricant américain de devenir un des leaders mondiaux en coutellerie.

Bien que l’ingéniosité de Hoyt et Al ait permis à la société de se faire un nom, c’est leur dévouement continu à développer de nouveaux produits innovants et améliorer leurs produits déjà existants depuis trois ou quatre générations qui a fait leur excellente réputation en tant que fabricant de couteaux.
Par conséquent, ce couteau que les experts utiliseront pour la survie au design original est le résultat de cette tradition d’innovation.

Le couteau Buck Hood Punk au design impressionnant

Le couteau Buck Hood Punk au design très travaillé

Présentation générale du Buck Hood Punk

Le couteau Buck Hood Punk a été conçu pour de l’outdoor, aventure, survie, capable de supporter les conditions les plus extrêmes.
Basé sur le design de Ron Hood et fabriqué selon les standards de qualité de Buck, le « Punk » fonctionne très bien comme couteau de survie.

Il est suffisamment résistant pour n’importe quelle tâche et le manche inclus le Shock Mitigation System (SMS) pour réduire les chocs et la perte d’énergie lors de l’utilisation. De plus, il a été dessiné de façon à pouvoir enlever facilement les plaquettes de la poignée de façon à permettre de l’attacher au bout d’une lance si vous vous retrouvez menacer par des prédateurs.
Le Punk est livré avec un étui multi usages en nylon, compatible M.O.L.L.E., tout comme le couteau Gerber LMF 2. Il propose une lame de 14 cm clip point fabriquée en acier allié carbone 5160 avec finition mate et un ricasso pour votre index dans le but d’apporter un meilleur contrôle sur la lame lorsque vous réalisez des tâches de précision, ainsi qu’une petite bosse sur l’arête dorsale du couteau afin d’apporter plus de force lorsque vous taillez des bouts de bois.
Enfin, il est constitué d’un manche full tang très ergonomique avec une petite garde ou ricasso où peut venir se loger votre majeur, ainsi qu’un trou pour lanière.

 

Lame et construction

Même les personnes n’appréciant par forcément les couteaux Buck, seront obligées d’admettre que ce couteau utilisé en bushcraft est très pratique et extrêmement bien conçu pour des activités de survie et d’outdoor.

La lame de 14 cm de longueur est suffisamment longue pour effectuer correctement les tâches d’un couteau utilitaire et la forme droite de sa lame lui permet d’obtenir un tranchant efficace (bien que pas forcément très résistant) et la finition mate permet de lutter contre la corrosion.
Cette longueur est même de taille parfaite pour la plupart des tâches classiques mais cependant trop petite pour être utilisée comme une machette, si l’on compare avec un autre couteau survie ayant 5-6 cm de plus. Bien qu’une longueur de lame plus grande lui aurait permis de pouvoir être utilisé comme outil à débroussailler, cela l’aurait aussi détourné de ses atouts pour une utilisation générale en le rendant moins facile à contrôler, notamment la pointe lors de tâches de précision.

En ce qui concerne l’acier 5160, ce choix présente des bons et des mauvais aspects. Par exemple les aciers alliés proposent une dureté et une résistance très importante comparés aux aciers carbones et consorts et sont couramment utilisés dans l’industrie du couteau. Par conséquent, l’acier allié 5160 permet au couteau d’avoir une excellente rétention, d’être très solide et de pouvoir résister à une utilisation intense.
Malheureusement, comme l’acier allié contient moins de 4% de chrome, ce n’est pas un acier inoxydable (il faut plus de 12,5% pour être qualifié d’acier stainless).
Par conséquent, il requiert une attention particulière pour empêcher la corrosion.

Le couteau Buck Hood Punk avec son étui

Manche et confort

La forme du manche démontre considérablement les réflexions concernant l’ergonomie du couteau. Cependant l’efficacité des différents ricassos pour les doigts peut être questionnée et critiquée par certains, à vrai dire, cela dépend des préférences de chacun. On pourrait se demander si c’était absolument nécessaire, malgré le côté très esthétique.

De plus, bien que la société américaine n’indique pas sur leur site internet la longueur totale du couteau, ni celle de la poignée, le manche pourrait facilement accepter quelques millimètres de plus afin de satisfaire les mains plus imposantes qui préfèrent tenir le couteau sans placer l’index dans l’encoche.

D’un autre côté, les plaquettes Micarta avec la texture noire est un très bon choix étant donné que le Micarta est une matière extrêmement résistante qui ne bougera pas d’un poil face aux conditions difficiles. Non seulement elle est insensible aux changements de température, elle est aussi imperméable à l’eau et n’absorbera pas l’humidité comme cela pourrait être le cas avec des plaquettes en bois.

Le fait que ces plaquettes puissent être enlevées à souhaits présentent des avantages et des inconvénients. D’un côté, cela permet d’attacher le couteau à un bout de bois pour utiliser comme une lance. D’un autre côté, le fait que les plaquettes ne soient pas fixées de manière permanente à la soie signifie qu’elles peuvent avoir du jeu ou éventuellement être perdues.

 

Conclusion

Enfin, il est à noter que le design de l’étui nylon compatible M.O.L.L.E est vraiment bon étant donné que le nylon est un matériel très résistant, qui est imperméable à l’eau et à l’absorption de l’humidité. Il est pensé selon la compatibilité M.O.L.L.E, qui apporte énormément de différentes options pour attacher le couteau à votre matériel de survie.

Pour conclure, le design global et la construction de ce couteau Hood Buck dessiné par Buck en font un équipement de survie très fiable et qui apporte une certaine sérénité sur le terrain malgré quelques petits détails pas très importants et qui sera le complément parfait à votre pince multifonction, par exemple.

—   > > Cliquez ici pour voir les MEILLEURS Prix, Photos et Avis sur Amazon