Le couteau Smith et Wesson Homeland Security Survival est un grand couteau de survie urbain de la marque américaine.

Comme l’indique la désignation «Urbain », ce couteau est conçu différemment d’un couteau classique pour le bushcraft.

La grande lame « tanto », le travail de peinture de camouflage et les grandes dentelures sur le dos de la lame s’ajoutent à l’effet urbain.
Couteau Smith et Wesson Homeland Security avec lame tanto et camouflage urbain noir et gris 

L’histoire des couteaux Smith et Wesson

 

Smith et Wesson a commencé au début des années 1850 lorsque les amis Horace Smith et Daniel Wesson sont devenus partenaires de marketing d’un pistolet à effet de levier répété. Leur premier effort, n’a pas été réussi et ils ont du finalement vendre la société, mais cette première société leur a donné l’expérience nécessaire pour lancer leur premier grand succès, le Model 3 American, qui a été le premier revolver avec platine simple action et un barillet à 6 coups de fort calibre au monde. Il s’agissait simplement d’un aperçu de la longue ligne d’innovations de la société Smith et Wesson, qui a continué sa pole position dans l’industrie depuis plus de 150 ans.

Smith et Wesson a commencé à fabriquer des couteaux en 1974. En tant que fabricant, ils sont fortement axés sur le milieu de la sécurité, et les couteaux étaient une étape évidente de leurs activités de base. Auparavant un couteau Smith et Wesson était fabriqué sans intermédiaire, bien que pendant une période de 1986 à 1993, la coutellerie Vermont Cutlery Co de West Rutland VT a fabriqué une partie de leurs couteaux. Aujourd’hui, la coutellerie Taylor Cutlery fabrique et commercialise les couteaux S & W.

 

Les couteaux Smith et Wesson aujourd’hui

Aujourd’hui beaucoup de couteaux sont fabriqués à l’étranger et s’adressent à la police et aux militaires, qui aiment également s’équiper d’une pince multifonction (cf. la bonne vieille Leatherman Wave). S & W produit beaucoup de couteau militaire et tactique, de sauvetage (cf. le couteau SOG Seal , à des prix abordables. Ces couteaux peuvent servir de deuxième option pour un EDC. La marque à développer une fidèle clientèle malgré qu’elle est reçue beaucoup de critiques classifiant leurs couteaux comme pas de gamme chinois. En effet, la majorité de leurs couteaux sont fabriqués en Asie mais je trouve l’acier des lames et la fabrication globale d’une qualité décente. Vous devez comprendre que ce sont généralement des couteaux très peu coûteux, alors vous obtenez ce que vous payez.

 

Lame et construction

Couteau Smith et Wesson Homeland Security à lame tanto en version noire

La forme de lame tanto a été un bon choix pour ce couteau. Les lames tanto sont bonnes pour planter et percer. Dans une situation de survie urbaine, on peut se voir être obligé d’utiliser ce couteau dans toutes sortes de situations comme couper à travers des murs en plâtre, trancher de la tôle, ou même faire face à un agresseur, alors on peut vraiment apprécier la force supplémentaire qu’apporte la lame tanto.

La lame en acier inoxydable de 20 cm de longueur est de très bonne qualité 440C et elle a un revêtement en titane pour une durabilité supplémentaire. Il s’agit d’un couteau large et solidement construit, et il se sent bien et est lourd dans la main. Ce que j’aime vraiment dans ce couteau est l’équilibre. Il favorise légèrement la lame, ce qui le rend parfait pour bâtonner des bouts de bois en temps de survie ou ouvrir une porte d’urgence en choisissant le meilleur couteau survie, comme le montre, avec son couteau Bear Grylls, l’animateur de « Seul face à la ville » (ou « Worst case scenario »).

 

Manche et confort

 

Le couteau Smith & Wesson Homeland Security » est fabriqué avec un manche de 14,60 cm de longueur. Le matériau utilisé pour la poignée est du G10 texturé et les plaquettes sont rivées sur le couteau à 3 niveaux. Le G10 propose une excellente prise et la forme de la poignée s’adapte bien à la main. Ce que j’aime vraiment dans cette poignée est que S & W a inclus trois trous pour attacher une lanière. Ceci peut s’avérer très important si vous allez couper beaucoup de bois ou si vous voulez attacher le couteau au bout d’un bâton pour réaliser une lance.

 

Etui

Couteau Smith et Wesson Homeland Security en version camouflage ubain avec son étui

Le « Homeland Security » est fabriqué avec un fourreau cordura de qualité décente. Ce n’est pas le meilleur étui pour la ville, mais il remplit sa fonction. C’est un fourreau assez simple avec une boucle de ceinture et une sangle en velcro pour la poignée, il ne remplit cependant pas la norme M.O.L.L.E. comme le couteau Gerber LMF 2. Il donne un bon maintien de la lame et fournit un accès ambidextre. En prime, la poche extérieure est livrée avec une pierre à affuter diamant. Vous pouvez utiliser la pierre ou la remplacer par un allume-feu ou tout autre matériel de survie que vous trouverez nécessaire.

 

Conclusion

 

Les couteaux militaires et de police de Smith et Wesson sont parmis les couteaux les plus populaires couteaux que la marque réalise. Ils sont de grands couteaux remplissant la norme MAGIC (« Multipurpose Assisted Generational Innovative Cutlery »), une technologie exclusive développée par les ingénieurs de Taylor Brands. Ces couteaux viennent dans une variété de finitions incluant un revêtement téflon noir mate, un camouflage urbain ou une sorte de finition déserte (une poignée de couleur sable avec une lame finie noire ou satinée).

—   > > Cliquez ici pour trouver les MEILLEURS PRIX de couteaux