Après avoir consulté mon site web, vous pouvez vous demander pourquoi vous devriez acheter un couteau si cher comme le Fallkniven A1 comparé au large choix que je vous propose? Eh bien, la réponse est simple: une conception excellente, à cela s’ajoute, le savoir-faire du fabricant, et le choix des matériaux utilisés. Lorsque vous achetez un couteau fabriqué par Fallkniven, vous obtenez de la fiabilité.
En fait, lorsque vous vous trouvez dans une situation où votre vie repose sur un couteau de survie bien conçu, vraiment fiable, et bien ce qui semblait cher quand vous l’avez acheté ne vous semblera vraiment pas cher quand vous en avez désespérément besoin. En fait, votre couteau deviendra probablement rapidement votre meilleur ami !
Ainsi, au lieu de penser que le Fallkniven A1 est un produit d’outdoor cher, considérez-le plutôt comme une police d’assurance bon marché. En fait, Fallkniven a acquis énormément de connaissances dans l’art de la fabrication de couteaux au cours des années en s’adaptant aux attentes des consommateurs et ainsi, assurer une qualité optimale. Les couteaux Fallkniven sont d’ailleurs rigoureusement testés à l’Université de technologie de Lulea en Suède pour voir à quel point ce couteau bushcraft est efficace sur le terrain.

Couteau Fallkniven A1 avec revêtement noir

Présentation générale

L’A1 a une longueur totale de 28 cm, une lame de 16 cm, et il pèse 305 g. Comme je l’ai déjà mentionné, il est massif. Quand je compare l’A1 avec un couteau Bear Grylls ou un couteau Cold Steel SRK, il n’y a vraiment aucune comparaison – ces derniers ressemblent à des petits couteaux. Fallkniven décrit le couteau comme « semi large » et je dirais que cela correspond assez bien selon moi. Il s’agit d’un couteau survie de taille moyenne. Il fonctionne bien autour d’un emplacement de camping ou pour des randonnées ou des excursions. Bien sûr, il est à l’aise dans une situation de survie.

 

Lame et construction

Couteau Fallkniven A1 avec lame en finition satinée en acier laminé VG10La lame a une conception de lame drop point avec une largeur assez imposante avec une forme qui utilise le dessus de la lame pour améliorer la résistance de la pointe et sa capacité de pénétration. L’épaisseur de 6mm est une base partiellement plate et se termine en forme convexe. Il est important de signaler que la performance de coupe de ce couteau est extrêmement impressionnante. Le couteau Fallkniven A1 est livré exceptionnellement tranchant, vous pouvez faire le test avec une feuille de papier et il l’a traversera comme si elle n’existait pas. La performance de coupe ne ressemble franchement pas à rien que j’ai évalué précédemment et il a bien besoin d’être expérimenté pour être pleinement apprécié.

Le couteau possède à peu près le poids d’un véritable outil de coupe comme un couteau ESEE-6 ou couteau Kabar BK2 Becker Companion, et le couteau peut certainement hacher de manière très efficace. Cette lame passe à travers le bois en toute simplicité. Si bâtonner est important pour vous, je pense que vous serez extrêmement satisfait de sa performance.

En ce qui concerne l’acier, Fallkniven utilise un acier laminé pour un bon nombre de leurs couteaux de survie à lame fixe. Leur stratifié dispose d’un revêtement extérieur en 420J avec une partie centrale en VG10. Le VG10 est durcie à 59 HRc mais j’ai eu quelques craintes car cet acier a parfois la réputation d’être fragile, surtout en comparaison avec d’autres couteaux avec un acier à forte teneur en carbone comme le 1095. La géométrie du couteau fait toute la différence et le VG10 est phénoménal sous utilisation. Je n’ai eu aucun problème, mais je n’ai pas haché dans le sable ou la roche. Le couteau est resté extrêmement fort tout au long de mes essais. La lame reprend facilement tout son tranchant après affûtage.

Un des avantages de choisir un couteau en acier inoxydable, c’est que le couteau sera en sécurité dans des conditions humides et enneigées. C’est le cas de bon nombre de couteau militaire et tactique, mais j’ai été extrêmement impressionné par tous les aspects de la performance de ce couteau. J’ai trouvé mon bras fatigué bien avant que la lame le soit et j’estime que la performance de ce couteau est une preuve d’une conception très bien pensée. Je dirai que c’est un outil parfait en complément d’une pince multifonction en situation de survie.

 

Manche et confort

Le manche de ce couteau de la marque Fallkniven est construit en Kraton, un polymère semi caoutchouteux de haute densité. C’est un couteau au montage full tang et va jusqu’au bout, et dépasse même, de la poignée. Dans l’ensemble, la conception et la construction du manche sont simples, avec un seul garde vers l’avant et un trou pour lanière sur le pommeau.

Dans la pratique, j’ai trouvé le manche extrêmement confortable. Je n’ai eu aucun problème avec des glissements ou des points chauds après beaucoup d’usage. Le Kraton a une bonne adhésivité (très important pour hacher) et la prise a été accentuée par un motif texturé. Le manche est épais et offre beaucoup de soutien, tandis que le Kraton caoutchouteux absorbe une partie du choc pendant du bâtonnage.

 

Etui

Couteau Fallkniven A1 en finition satinée avec son étui en Zytel

Ce modèle particulier, est techniquement l’A1z. Le « z » est utilisé pour désigner l’étui en Zytel (polymère) avec lequel le couteau est livré. Le fabricant l’offre également en cuir (A1L) et une configuration de l’étui pour gaucher. Le fourreau est simple et léger. À côté du couteau lui-même, il a l’air un peu fragile, mais ceux qui veulent limiter le poids l’apprécieront sans doute. Je pense que l’étui polymère a plusieurs avantages : il est plus facile à nettoyer et ne va pas réagir négativement à l’eau ou aux températures glaciales. J’aime que la gaine détienne le couteau en toute sécurité, ait un trou de drainage et permette de l’extraire d’une seule main. Il a une boucle de ceinture simple et s’accroche facilement et librement.

Il aurait été agréable de voir d’autres types d’accroche possible comme un MOLLE, comme c’est le cas sur un couteau Gerber LMF 2. L’accroche ceinture vous exige d’enlever votre ceinture pour fixer l’étui – il n’y a aucune forme de libération rapide avec des fermetures velcro ou à clips. Il n’y a pas d’options pour le transport horizontal. Après, l’étui reste malgré tout résistant et bien conçu.

 

Conclusion

Ce couteau est un de ceux qui doit être expérimenté pour être pleinement apprécié. Le look élégant et simple lui apporte une touche classe. Tout est dans la qualité de lame, le manche très confortable et les coupes précises du couteau. On peut dire que les concepteurs des couteaux Fallkniven savent comment un couteau tel que l’A1 doit s’adapter à la main. Parfois, on trouve des couteaux qui ont vraiment besoin d’une technique particulière d’usage. L’A1 n’est pas un de ces couteaux (bien que la technique soit toujours importante). Si vous n’avez pas expérimenté un couteau de cette taille avec une lame convexe, vous êtes allé prendre du plaisir.

En ce qui concerne les points négatifs, si il devait avoir un maillon faible selon moi, ce serait l’étui. L’étui fonctionne très bien et l’appeler un « maillon faible » n’est pas tout à fait juste, mais il aurait mériter un peu plus d’options, comme je viens de le dire. Cependant, il est agréable et léger.
Tout bien considéré, je suis très impressionné par le couteau Fallkniven A1 et je le recommande fortement. C’est un beau couteau, solide et il coupe extrêmement bien – que demander de plus?

—   > > Cliquez ici pour trouver les MEILLEURS PRIX de couteaux