Le Nimravus est un couteau du fabricant Benchmade qui a résisté à l’épreuve du temps et qui est toujours aussi populaire aujourd’hui. Le couteau a été disponible dans une variété d’aciers au fil des années, y compris l’acier M2, le D2 et aujourd’hui, le 154CM.

Le look de ce couteau a un côté de couteau tactique et quelque chose de futuriste. Il ressemble à un poignard à certains égards, surtout la version drop point avec sa lame fine et résistante, mais qui a le manche d’un bon couteau bushcraft utilitaire ou d’un couteau de combat.

Concernant l’usage auquel il est destiné, je penche vers un couteau défensif ou peut-être même une option d’EDC pour ceux qui vivent dans les zones plus rurales et peuvent transporter de plus gros couteaux à lame fixe (il y a un plus petit Nimravus Cub qui pourrait être un peu moins intimidant).

J’ai pu voir ce couteau être très efficace dans une cuisine ou en camping au côté d’une bonne pince multifonction comme le mythique Leatherman Wave, et il me paraît une forme idéale pour l’ouverture de colis ou des travaux de découpe. C’est un design polyvalent que beaucoup de personnes apprécient au point d’en posséder plusieurs versions. Aujourd’hui je vais mettre à l’essai ce Benchmade classique avec le modèle noir 154CM avec un étui balistique en nylon.

Couteau Benchmade Nimravus avec plaquettes en aluminium et revêtement noir

Lame et construction

Le Nimravus a une lame d’une longueur de 11,43 cm, une longueur totale de 24 cm et un poids de 175g. Il s’agit d’un couteau léger avec un joli profil étroit qui lui donne un look furtif de dague. En fait, le nom « Nimravus » vient d’un ancien chat avec des dents très larges, qui je pense est tout à fait approprié pour cette forme particulière de couteau. Il est livré en version tanto et en version drop point ; lame lisse ou partiellement dentelée. J’aime la lame drop point et il a un profil de lame plat ou en V qui prend environ 3/4 de la lame.

L’acier sélectionné par Benchmade est l’acier 154CM très résistant et qui a fait ses preuves. Le 154CM est un excellent choix pour ce couteau étant donné la résistance à la rouille, le maintien du bord et la durabilité, parmi trois des nombreuses raisons pour lesquelles le fabricant l’a choisi pour ce modèle. Outre le 154 CM, la marque a recouvert tout l’acier avec leur ultra résistant revêtement en BK1 noir. Il s’agit d’un revêtement noir mat qui reste longtemps, ce n’est pas un téflon quelconque bon marché, revêtement que vous trouvez sur un grand nombre de couteaux.

 

Manche et confort

 

Couteau Benchmade Nimravus avec lame tanto et partiellement dentée et son étui MOLLECe couteau Benchmade est un couteau full tang qui comporte deux plaquettes d’aluminium. L’aluminium sur les couteaux Benchmade Nimravus de nos jours est usiné avec un patron intéressant de membrure le long de la poignée et est noir mat anodisé. Les sortes d’écailles de la poignée se sentent bien et fournissent une bonne prise, bien que personnellement je préférerais voir une conception plus traditionnelle. Peut-être les écailles simples texturées du G10 qui s’emboîtent avec la tige et sont arrondies sur les bords pour fournir une bonne prise et un confort suprême.

Du point de vue esthétique, je pense que les écailles actuelles correspondent bien au couteau, et ce serait un couteau sympa pour une collection en plus d’être un outil extrêmement utile.

Le Nimravus a beaucoup d’autres caractéristiques ergonomiques. Il a une grande encoche sculptée dans la poignée pour l’index qui fonctionne très bien avec le levier de contrôle pour le pouce sur l’épine et fournissent ainsi un excellent contrôle sur le couteau. En outre, la balance de cette lame est superbe avec le poids qui pèse directement sur le ricasso. C’est un couteau léger et fantastique à manier et la firme américaine a fait un excellent travail d’assurer que l’équilibre et l’utilité du couteau restent élevés.

Comme note finale, ce couteau full tang a un pommeau métallique avec une boucle de corde. Alors qu’il n’est pas conçu pour être un briseur de verre en soi, ce pommeau pourrait servir à casser quelques verres ou être utilisé comme un moyen de désarmer un agresseur sans le blesser. C’est une belle touche qui complète bien le reste du couteau.

Etui

 

Couteau Benchmade Nimravus avec plaquette en aluminium avec camouflage sable

Le couteau Benchmade Nimravus a un étui en nylon robuste avec un insert de kydex (plastique dur). Cette gaine offre plusieurs méthodes de saisie et vous pouvez supprimer plusieurs sangles et connexions pour modifier le couteau comme vous le souhaitez, cependant je préfère l’étui en kydex en option. Il y a plusieurs étuis en nylon, celui-ci est de premier ordre, la durabilité de la gaine de kydex est difficile à battre. N’oubliez pas que c’est une option à environ 40 euros, ce qui peut sembler cher, mais je vous assure que c’est de l’argent bien dépensé si vous voulez porter sérieusement ce couteau. Dans un monde parfait, je voudrais le voir être livré avec le couteau.

Une dernière chose à noter concernant le fourreau en nylon, c’est qu’il est compatible au MOLLE. Pour ceux qui utilisent MOLLE (un système d’un matériel de fixation pour vous-même et votre équipement) c’est une fonctionnalité intéressante qui vous ne trouvez pas avec beaucoup de couteaux de survie que nous avons comparé, tel que le couteau Gerber LMF 2, et il est utile de le mentionner.

Conclusion

Le Nimravus est un couteau léger et durable qui pourrait tenir le rôle d’un grand EDC ou d’un couteau militaire tactique. Une chose qu’il est important de mentionner est la qualité et le niveau d’ajustement et de finition. Permettez-moi de vous assurer que ce couteau est très bien construit. La lame est une lame de rasoir, son équilibre est superbe et la finition est tout ce que vous attendez d’un couteau Benchmade.

Il s’agit d’une lame très durable qui pourrait servir à sauver une vie. Il est assez léger pour être un bon couteau de secours, mais il est assez long pour l’utiliser certainement comme une arme. Pour ceux qui veulent des couteaux Benchmade, ou un couteau de survie à lame fixe sacrément bon, cette lame vaut la peine d’être considérée.

—   > > Cliquez ici pour trouver les MEILLEURS PRIX de couteaux