Comme je l’ai souvent évoqué dans plusieurs articles, lorsque l’on désire acheté un couteau pliant ou un couteau de survie, il existe un choix incroyable de produits.

Ils se distinguent les uns des autres par différents éléments comme le types de lame, la matière utilisée pour les manches des couteaux, l’acier utilisé, la marque, l‘ergonomie, etc.

Aujourd’hui, je vais évoquer un des aspects les plus importants pour acheter un couteau de poche : les systèmes de verrouillage des lames.

Liner Lock

C’est le type le plus commun de verrouillage des couteaux pliables sur le marché aujourd’hui.

Lorsque le couteau est ouvert, une barre verticale de verrouillage en métal vient se mettre en place. Ce type fonctionne en ayant un côté du liner dans la poignée courbé vers la lame. Lorsque la lame est complètement dépliée, l’extrémité du liner s’enclenche en place sous le pivot de la lame, verrouillant efficacement la lame en position ouverte.

Pour fermer la lame à ce stade, il suffit simplement de pousser manuellement le liner loin de la lame pour la libérer et ensuite la plier.

Frame Lock

Ce type de système de verrouillage de couteau pliant fonctionne de manière très similaire au système liner-lock, sauf que la poignée n’a pas un liner alors c’est le manche tout entier qui fait le blocage.
Le blocage offre plus de robustesse si le couteau est bien fait.

Back Lock ou Lockback (à pompe)

Il s’agit d’un autre mécanisme largement adopté depuis de nombreuses années et qui est toujours d’actualité.

Vous avez sans doute vu ce type de verrou sur un couteau de poche de collection. Ce type de serrure a un bras avec un crochet, situé à l’arrière de la poignée. Lorsque la lame est ouverte, le crochet est tiré dans sa place sous le pivot et verrouille la lame ouverte.

Ce type de mécanisme est très fiable, donc si vous êtes soucieux de la sécurité du verrouillage, un couteau à pompe arrière peut-être la voie à suivre. Le célèbre couteau de poche Buck 110 est un excellent exemple de ce genre de verrouillage.

Mid Lock

Le système mid lock fonctionne essentiellement comme le mécanisme à pompe arrière, sauf que la serrure se trouve au milieu de la poignée arrière au lieu du bout.

Cela réduit la distance entre la lame et le mécanisme de verrouillage créant un verrou plus fort, résistant à une grande quantité de pression. Le fabricant de couteaux à lames pliantes Cold Steel a contribué à faire devenir célèbre le système mid lock en mettant sur une série de démonstrations la serrure mid lock à des centaines de kilos de pression.

Si vous voulez un couteau avec un système de verrouillage très sûr – un mid lock serait un excellent choix.

Ring lock (à virole tournante)

Ce type est tout à fait différent de ceux que j’ai évoqué jusqu’à présent et utilise un mécanisme complètement différent pour faire le travail.

Le Ring lock fonctionne de la manière suivant : l’utilisateur du couteau doit tout d’abord tourner la bague pour ouvrir le couteau. Il y a une ouverture dans la bague qui permet à la lame bloquée et fermée d’être dépliée. Une fois que la lame est sortie, la bague doit ensuite être tordue à nouveau pour bloquer la lame. Lorsque vous souhaitez fermer votre couteau vous devez juste tourner la bague une fois, repliez-la, puis enroulez à nouveau pour bloquer la lame en position fermée.

Le Ring lock (à virole tournante) a gagné beaucoup de popularité due au fait que ce système est très facile à utiliser, est durable et peu coûteux et bien évidemment avec un célèbre représentant l’Opinel.

Lever Lock (serrure à gorges)

Ce système lever lock est un tout autre type de verrou une fois de plus.

Le Lever lock fonctionne avec une épingle qui est poussée à travers un trou dans la base de la lame du couteau.

Le couteau peut habituellement être verrouillé en position ouverte ou fermée avec ce système de verrouillage. La plupart des couteaux automatiques utilisent la serrure à gorges, qui verrouille automatiquement lorsque le couteau sort radicalement.