Un manche rouge, une petite croix blanche, une lame ou deux et de nombreux outils, le couteau suisse Victorinox ou Wenger est un icône de fonctionnalités et d’ingéniosité reconnu partout dans le monde.

Inventé dans les années 1880 et à ce jour toujours fabriqué exclusivement dans deux usines en Suisse, ces couteaux multifonctions sont produits en une douzaine de modèles différents à raison de 15 millions par an.

Nous allons exploré un peu plus en détails son histoire et ses caractéristiques, ainsi que les principaux critères à retenir pour savoir comment choisir son couteau multifonction suisse.

Couteau suisse Victorinox Handyman grand

Couteau suisse Victorinox Handyman

Histoire du couteau suisse

Le couteau suisse est un couteau pliant utilitaire qui peut être utilisé dans n’importe quelle situation. Il est destiné à être utilisé autant en situation outdoor que pour des tâches du quotidien. Il peut être considéré comme une boite à outils miniature permettant d’être glissé dans la poche pour une utilisation rapide.

 

Couteau suisse Victorinox

Couteau suisse Victorinox LogoCe fût à Ibach en 1884, où Karl Elsener et sa mère Victoria ouvrirent une petite coutellerie familiale, qu’allait être produit les premiers couteaux vendus à l’armée suisse.

Le premier modèle, appelé Soldier Knife, fût crée pour les troupes qui avaient besoin d’un outil pliant permettant d’ouvrir les boîtes de conserves et aider pour le nettoyage des fusils.

Par conséquent, le design d’origine de Elsener comprenait un tournevis plat destiné pour la maintenance des fusils suisses, ainsi qu’un ouvre-boîte, un poinçon et une lame.

En 1897, Elsener enregistra officiellement son design et l’appela le couteau Officer’s and Sports.

Victorinox, nommé à partir du prénom de la mère de Elsener, Victoria, combiné avec le mot « inox », signifiant acier inoxydable ou stainless, fût le nom donné à la société de Elsener. La distribution mondiale du couteau Victorinox fît un bon en avant lors de la Seconde Guerre Mondiale car il devînt très populaire auprès des soldats américains.

Aujourd’hui, le même type simpliste de ces couteaux pliants sorte de l’usine de Victorinox, qui est passée de petite coutellerie coopérative à une grosse multinationale. Lames, tire-bouchons, limes, ouvre boites, décapsuleurs, scies, ciseaux et cure dents sont des outils indémodables présents sur tous les modèles.

 

Couteau suisse WENGER

Logo Couteau suisse WengerLe Victorinox Swiss Army n’était cependant pas le seul couteau à être fabriqué sur le marché. Une société appelée Wenger, fondée par Paul Boechat & Cie et par la suite reprise Teodore Wenger, proposait un modèle similaire. En 1908, le gouvernement suisse autorisa les deux sociétés à vendre leurs différentes versions, Wenger utilisant le slogan « The Genuine Swiss Army Knife » et Victorinox commercialisant le « Original Swiss Army Knife. »

Tout comme Victorinox, le couteau suisse Wenger est proposé en une douzaine de modèles différents. La société vend du simple couteau pliant à l’outil multifonction comme le couteau Mike Horn, un modèle très robuste avec deux lames et une pince multifonction. Sa gamme EvoGrip a ajouté un manche agrippant très ergonomique. En 2006, Wenger introduisa le couteau Wenger Géant, la version la plus grosse au monde proposant environ 85 outils et destinée aux collectionneurs pour 800 euros.

Le 26 avril 2005, Victorinox racheta la société Wenger tout en conservant la marque sous deux sociétés différentes permettant d’exploiter la renommée de Wenger.

Le couteau suisse Wenger appartient désormais à la famille Elsener qui continue la fabrication en employant des milliers d’employés suisses.

 

Caractéristiques et évolutions

De manière générale, un couteau multifonction traditionnel se compose d’une lame et de plusieurs outils divers et variés tels que des tournevis, un ouvre-boîte ou encore une scie. Ces outils sont fixés à l’intérieur du manche grâce à un mécanisme de pivot. Ce manche est emblématiquement rouge avec pour logo une croix blanche Victorinox ou Wenger.

Le but des couteaux Victorinox est de proposer un outil léger, de petite taille pour être logé dans la poche tout en offrant un choix énorme de fonctionnalités et c’est grâce à cela que le couteau a connu un succès planétaire et a même été la source d’inspiration de société comme Leatherman avec son emblématique Leatherman Wave.

Le couteau suisse Victorinox ou Wenger, dans sa forme classique, se compose d’une petite lame, d’un cure-dents, d’une pince à épiler, d’un anneau, de ciseaux et d’une lime avec un tournevis au bout. Le Victorinox Swisschamp, quant à lui, possède 22 outils différents tels qu’une loupe, un tire bouchon, un stylo ou une scie.

Couteau suisse Victorinox Swisschamp

Couteau suisse Victorinox Swisschamp

Il existe un large choix de couteaux suisses dont chacun possède ses propres spécificités. Traditionnellement le manche rouge est employé mais de nos jours, d’autres couleurs comme noir ou camouflage sont disponibles.

Les avancées ont permis d’incorporer cet aspect technologique. Ainsi certains modèles offrent une clé usb, un pointeur laser LED, une horloge digitale et un lecteur MP3.

Certes ces modèles semblent assez fantaisistes mais ils restent en fait dans l’état d’esprit de ces couteaux offrant de nombreuses fonctionnalités, logées dans un minimum d’espace et utilisables très facilement.

Les couteaux suisses Victorinox et Wenger sont livrés avec une garantie de 25 ans.

 

Comment choisir son couteau Victorinox ou Wenger

Vous souhaitez acheter un couteau Wenger ou Victorinox ? Parfait, ils font partie des outils les plus utiles au monde et vous aideront dans de nombreuses situations. Mais comment choisir celui qui vous conviendra parmi le large choix disponible ? Il existe certains critères à considérer qui peuvent vous aider dans votre choix, voici les différents conseils.

Couteau Victorinox Spartan

Couteau Victorinox Spartan

-Assurez vous de choisir un véritable couteau suisse. Vous n’obtiendrez surement pas un des modèles que les soldats utilisent mais comme expliqué plus haut, il existe deux marques qu’il faut choisir : Victorinox et Wenger. La qualité compte, vous économiserez peut être quelques euros en choisissant une marque moins chère mais la qualité en sera diminuée avec des lames qui ne garderont pas leurs tranchants très longtemps ou encore les outils qui auront du jeu.

Certains se posent la question de savoir laquelle des deux marques choisir ? Je pense que c’est une source infinie de débat et cela dépend principalement de choix personnel, la qualité des deux marques est similaire avec la même ligne directive depuis 2005.

-Quel usage et quelles fonctionnalités? Réfléchissez à l’usage que vous avez pour un tel couteau. Si c’est simplement pour impressionner vos amis, autant que vous commandiez le plus gros disponible. Par contre si vous cherchez le pratique, il est important d’examiner vos besoins.

Pour parvenir à cela, vous devez penser aux fois où vous aviez eu besoin d’un outil en particulier. Aviez vous besoin d’un ciseau pour ouvrir une boite ? D’un tire bouchon, d’une petite scie à bois ou d’un écailleur à poissons ? Faites une liste des choses que vous devez absolument avoir sur votre couteau Victorinox. Ensuite réfléchissez aux outils que vous aimeriez avoir, même si vous les utiliserez pas forcément souvent. Enfin combinez les listes, il peut parfois être intéressant de payer quelques euros de plus pour avoir des outils supplémentaires que vous aimeriez plutôt que de manquer cette fonction lorsque vous en aurez besoin.

De nos jours, les couteaux suisses proposent une variété d’accessoires. Du modèle le plus simple composé d’une lame, au classique avec 7 outils jusqu’à la gamme avec 50 fonctions.

Couteau Victorinox Huntsman Lite 3

Victorinox Huntsman

Cependant la plupart contienne certaines fonctionnalités communes : une lame, un ou deux tournevis, un ouvre-boite et un décapsuleur. D’autres versions en possèdent beaucoup comme une petite et une grande lame, dénudeur de fil, poinçon, scie à bois, ciseau, écailleur à poissons, dégorgeoir, une règle cm/inches, crochet, lime à ongles, clé usb, horloge digitale, lampe LED, pointeur laser ou encore un lecteur MP3.

Un modèle populaire auprès des amateurs de couteaux spécialisés pour la survie est le Victorinox Rescue Tool qui est accès sur la survie en milieu urbain: ouverture d’une main, brise glace, scie à pare brises ou encore coupe corde/ceinture de sécurité.

-La taille : voulez vous attacher votre couteau à votre porte clé ? Un couteau pratique de taille moyenne pour le garder dans votre poche de jean au quotidien ? Un outil avec le maximum de fonctions sans restriction de taille ? A vous de décider.

-Le poids peut également être un critère à prendre en compte. Il varie évidemment suivant les modèles. Les couteaux Victorinox varient de 50 à 200g.

-Le prix : l’avantage de ce genre de couteau est qu’ils sont très abordables et il n’y a pas de différences de qualité entre le modèle le moins cher et le plus cher mais uniquement des fonctionnalités supplémentaires ou un étui en cuir par exemple.

-Les couleurs : il existe de nombreux modèles, du classique rouge au populaire inox ou encore noir, camouflage, vert bouteille et récemment rose qui est plus ciblé pour les femmes comprenant des outils qu’elles utilisent généralement.

Couteau suisse Wenger Ranger

Couteau suisse Wenger Ranger

Nous avons mis en place un tableau comparatif de pince multifonction et couteau multifonction qui permet de comparer les différentes spécificités techniques de chacun. En utilisant ce tableau et les éléments que je viens de vous indiquer, il vous sera plus facile de faire votre choix afin d’acheter le meilleur couteau suisse Victorinox ou Wenger qui répondra le plus à vos besoins.

 
—   > > Cliquez ici pour trouver les MEILLEURS PRIX de couteaux suisses