Vous désirez acheter un couteau Mora ? Le problème est que vous n’arrivez pas à vous décider parmi la multitude de modèles.

Pour rendre les choses encore plus compliquées, c’est même difficile de décerner les différences au premier abord.

Dans cet article, je vais essayer de vous expliquer les subtiles différences entre les couteaux Mora les plus populaires.

Mora Companion

Mora Companion MG Carbone

Mora of Sweden? Morakniv? Frosts? Eriksson?

Mora est une ville en Suède, devenue célèbre pour ces couteaux d’émouture scandinave. Le terme Mora est devenu le synonyme de ce style de couteaux produits dans cette ville. Historiquement, deux fabricants confectionnaient des couteaux à Mora : Frosts of Mora and KJ Eriksson. Ces deux sociétés ont fusionné en 2008 sous le nom de Mora of Sweden ou Morakniv et proposent désormais une gamme de produits unifiée.

Tous ces noms sont toujours utilisés et des anciens modèles sous le nom de Frosts ou Eriksson peuvent encore être trouvés par ci par là. Peu importe quel nom est gravé sur le couteau, la qualité a toujours été au rendez vous depuis des décennies.

 

Pourquoi acheter un couteau Mora?

Les couteaux Mora sont extrêmement populaires parmi les amateurs de couteau bushcraft et activités outdoor.

A juste titre puisqu’avec un couteau de chez Mora, vous obtenez un couteau de qualité pour la survie à lame fixe, un manche très confortable et un prix extrêmement raisonnable, ce qui représente un combo imbattable.
De manière générale, un tel couteau est solide avec une lame entre 7 et 10 cm et de 22 cm de longueur totale. Le manche ne possède en général pas de garde. Il est destiné à être utilisé dans n’importe quelle situation.

Une de leurs spécialités est l’acier utilisé : un acier carbone laminé. Il s’agit d’un sandwich de trois couches, une base d’acier carbone à forte teneur en carbone protégé par deux couches résistantes d’acier avec une teneur en carbone inférieure.
Certains modèles sont disponibles en acier inoxydable, en carbone laminé et en carbone Triflex, qui lui est traité pour que le tranchant dure plus longtemps.

Une de leur particularité est leur soie partielle, c’est à dire que la lame ne remplie pas l’intégralité du manche. Bien que cela pourrait être un handicap en général face à un full tang, ce n’est pas du tout le cas ici puisque leurs résistances en a fait leur popularité.

Soie partielle scandinave des couteaux Mora

Soie partielle des couteaux Mora

En effet ce qui fait son attrait est la combinaison d’un acier de qualité, un couteau fiable presque incassable grâce à sa confection de qualité et évidemment son prix très abordable. En effet, la plupart des utilisateurs se serviront plus régulièrement d’un tel couteau pour une raison simple : ce couteau de survie est tellement versatile et résistant que pour un prix si bas cela n’est pas très grave si il subit de fort abus ou même si il est perdu dans la nature, l’investissement étant très faible au vue de son efficacité.

C’est en partant de ce principe que la société suédoise a réussi à connaître un fort succès sans ne jamais changer d’état d’esprit en proposant des produits de qualité.
Effectivement il serait dommage de se priver d’un tel outil, que ce soit pour une utilisation quotidienne ou pour seconder un couteau militaire tactique de qualité (tel un couteau Ka-bar USMC ou un couteau Gerber LMF 2), le couteau Mora ne déçoit jamais.

 

Différences entre les différents modèles

A première vue, les différents modèles semblent quasiment identiques. Mais si vous les mettez côte à côte, vous noterez les subtiles différences apparaître. Encore plus surprenant, ces différences sont encore plus prononcées lorsque vous prenez en main le couteau et commencez à vous en servir. Aussi similaires qu’ils paraissent, si vous saisissez deux modèles, un s’adaptera forcément plus à votre main et votre technique.

En effet, bien que ces couteaux ressemblent à des jouets en plastique, à partir du moment où vous commencerez à vous en servir, vous serez surpris par l’ergonomie du manche et sa géométrie.

Des subtiles particularités comme un endroit légèrement aplati pour le pouce sur le haut du manche a réellement pour but de donner le sentiment que le couteau est l’extension de votre main.

Ce sont des outils très bien dessinés et pensés pour une utilisation intense et non pour un concours de beauté.

En général quatre caractéristiques différencient un modèle d’un autre : la longueur de la lame, sa largeur, son épaisseur et la taille de son manche. Ce tableau a été conçu pour répertorier les couteaux Mora les plus populaires et leurs spécificités techniques. Vous pouvez également les comparer avec d’autres couteaux de survie dans notre tableau récapitulatif.

imageModèle Carbone/Stainlessprixtaille totaletaille lameepaisseur lamepoids
Q 511 -réf.11479 /
Q 546 -réf.11480
8,90€21 cm10 cm2,00 mm097 g
HighQ -réf.11675 /
HighQ -réf.11672
13,75€21 cm10 cm2,00 mm114 g
Couteau de survie Mora Companion MGCompanion MG -réf.11863 /
Companion MG -réf.11827
14€22 cm10 cm2,00 mm110 g
711 -réf.11481 /
746 -réf.11482
11,50€22 cm10 cm2,50 mm123 g
Bushcraft Noir Carbone -réf.1079155€23 cm11 cm3,20 mm163 g
Bushcraft Noir Stainless -réf.1160233€23 cm11 cm2,00 mm142 g
TopQ -réf.1190017,16€22 cm10 cm2,50 mm114 g
731 -réf.1-0731 /
748 -réf.1-0748
18,50€27 cm15 cm2,50 mm160 g

 

Comparaisons des couteaux Mora

Afin de vraiment apprécier les différences de chaque modèle, nous les avons regroupé par taille de lame.

 

Petites tailles : Mora 511 et HighQ Allround

Le « Q », appelé originellement le « 511 », et le HighQ Allround se partage la même lame, la plus petite lame de tous les modèles. Elle est plus courte, plus étroite et plus fine que les Mora standards de taille moyenne. Cette petite lame fait de ces deux couteaux des outils très pratiques pour tout types de tâches bushcraft en s’adaptant parfaitement à votre main.

Comme nous allons le voir avec les autres gammes de produits, ce qui différencie ces deux modèles est le manche et l’étui.

Mora-511-546Le Mora 511, probablement le moins cher de la gamme, possède un manche en plastique dur avec une garde assez conséquente de façon à éviter que votre main glisse sur la lame, une très bonne sécurité. Cette particularité est très appréciable pour des jeunes scouts limitant ainsi le danger d’utiliser un couteau dans la nature.

Mora-Craftline-HighQLe Mora HighQ possède un manche de taille moyenne en thermoplastique avec une partie caoutchouteuse permettant juste ce qu’il faut pour que votre main reste bien positionnée lors de vos activités puisqu’il ne contient pas de garde. Cette excellente poignée est celle utilisé sur des modèles comme le Companion et le TopQ.

Enfin le Mora 511 est livré dans un joli étui mais de piètre qualité alors que le HighQ arrive avec un étui avec clip ceinture qui permet de garder votre couteau en parfaite sécurité, voire presque même trop, il est même difficile à enlever de sa ceinture.

 

Moyennes tailles : Mora Clipper 840 et Mora Companion MG

Mettons les choses au clair, le Clipper 840 et le Companion sont, en tout et pour tout, les mêmes couteaux.

En 2010, Mora a annoncé qu’elle retirait le Clipper du marché. Je ne sais pas si c’est à cause des réclamations que la société a changé d’avis ou qu’elle avait déjà planifié depuis le début de réintroduire le couteau sous une autre gamme. Peu importe, le Mora Companion MG a fait son apparition dans leurs catalogues sous différentes formes, comme une version avec lame dentée avec serrations.

Couteau de survie Mora Companion MGLe Clipper et le Companion MG sont identiques en tout point mis à part un détail : le Clipper possède un manche antidérapant, alors que le Companion a la nouvelle texture lisse. La taille des poignées est identique.

Ces deux modèles ont la même géométrie de lame, 10 cm de long. L’épaisseur de lame est par contre plus fine que les modèles 511/HighQ, ce qui apporte au couteau un aspect léger tout en étant solide. D’ailleurs pour encore plus de robustesse, le Companion MG Heavy duty est également disponible avec une lame de 3,20 mm.

Les deux sont livrés avec le même étui avec clip que le HighQ.

 

Grandes tailles : Mora 711, Bushcraft et TopQ Allround

Ces modèles ont tous les trois les mêmes caractéristiques de lame : 10 cm de long, 2 cm de large et 2,5 mm d’épaisseur. Ils ont un aspect plus robuste que le HighQ et semblent être destinés à supporter le travail intense.

Mora-Craftline-TopQLe Mora TopQ est conçu avec un manche de taille moyenne identique au HighQ et au Companion : bonne ergonomie, très confortable en main et pas de garde. Il est léger moins épais sur le dessus pour placer le pouce pour un travail de précision.

Mora-Bushcraft-carboneLe manche du Mora Bushcraft possède le même diamètre que le TopQ mais avec une ergonomie différente avec un emplacement pour le doigt et une légère garde. Ce design ne s’adapte pas forcément à toutes les mains.

L’étui du Bushcraft est « amélioré » avec un clip similaire au HighQ mais beaucoup moins sécurisant.

Mora-711-746Le 711 possède le manche le plus épais de tous les Mora avec une texture en caoutchouc et plastique apportant une excellente sensation lors de la prise en main. Une légère garde est présente.

Le Mora 711 est plus confortable que le TopQ mais moins léger.

 

Quelques points de vue des utilisateurs

Sur les forums de couteaux et de survie, les couteaux Mora qui reviennent le plus souvent sont le 511, le Clipper/Companion et le TopQ, ce qui est intéressant puisque cela représente les trois tailles de lames.

On peut donc conclure sans problème que la plupart des utilisateurs n’arrivent pas à se décider sur quelle est la meilleure lame.

Au vue des prix plus qu’abordables, rien n’empêche de se procurer les trois afin de voir lequel vous convient le plus.

Beaucoup de personnes choisissent d’utiliser le HighQ Allround, qui grâce à une prise en main confortable et une bonne longueur de lame le transforme presque comme une extension de leurs mains. Il possède suffisamment de longueur pour être utile mais pas trop, l’empêchant d’être handicapant.

Les personnes ayant besoin d’un peu plus de longueur s’équipent du Mora Companion MG avec sa longueur de manche identique au HighQ, ce qui revient à changer de lame sans changer de couteau.

Mora Bushcraft Forest Carbone

Couteau Mora Bushcraft Forest Carbone avec lame de 3,20 mm


 

Conclusion

Peu importe lequel de ces modèles est le plus populaire, tous les utilisateurs s’accordent pour dire que toute la gamme de produits Mora est d’un rapport qualité prix inégalable. En effet le succès de ces couteaux de survie vient en grande partie de ce constat puisque le meilleur conseil que les utilisateurs et moi-même donnent en général pour les personnes indécises et d’acheter un modèle et de s’en faire son propre opinion étant donné leur prix dérisoire et leur qualité exceptionnelle. Au pire si vous êtes déçu, vous perdez 15 euros et au mieux, vous gagnez un Companion pour la vie (on peut même faire des jeux de mots avec!)