James « Jim » Bowie est devenu célèbre pour ses qualités au combat corps à corps au couteau, principalement lors du célèbre duel de « Sandbar », dans le Mississippi. Il a gagné le combat en utilisant un type de couteau qui est devenu connu par la suite comme le « couteau Bowie« . Ce premier couteau fût un cadeau de son frère et forgé par un maître nommé James Black.

Dans cet article, nous allons voir en détail les origines historiques de ce couteau, ainsi qu’un aperçu des meilleurs couteaux Bowie.

Histoire du couteau Bowie

James

James « Jim » Bowie

En 1838 Rezin P. Bowie, frère du héros James Bowie, fît faire la première version du couteau lorsque la famille Bowie habitait à Avoyelles Parish, en Louisiane. Il le dessina comme un couteau de chasse et l’offrit à son frère James pour se protéger après qu’on lui ait tiré dessus lors d’un combat.
Le forgeron Jesse Clifft de Bayou Boeuf, ami intime et voisin des Bowie dans les années 1820, forgea le couteau selon le design de Rezin.
L’original était similaire à un couteau de boucher, avec une lame fine mais sans garde.

Le couteau a gagné une énorme notoriété lors du célèbre combat de « Sandbar » le 19 septembre 1827, près de Natchez aux États-Unis. Ce jour là, Samuel Levi Wells et Dr. Thomas Maddox se faisaient face au cours d’un duel dans le plus grand « sandbar » du Mississippi. Après s’être tirés dessus sans succès, Wells et Maddox se serrèrent la main mais des membres du groupe Maddox tirèrent soudainement sur le groupe Wells, qui incluait James Bowie, qui fût blessé au poumon. Son pire ennemi Norris Wright le poignarda alors plusieurs fois. Dans un dernier effort, Bowie se leva, se saisit de Wright et lui planta son gros couteau dans le cœur, le tuant instantanément.

Des combattants et des témoins le décrire comme « l’énorme couteau de boucher » dans la presse et une légende fût alors créée. Les journaux relayèrent l’histoire détaillée dans toute la nation. Le public fût émerveillé de la prouesse de James et de son arme fatale. A une époque où les pistolets rataient fréquemment leur cible, les couteaux Bowie étaient d’un soutien fiable et efficace. Grâce à sa popularité, des écoles pour apprendre l’art du combat au couteau furent créées dans le sud ouest.

Le premier couteau Bowie forgé par James Black

Le premier couteau Bowie

Les premiers couteaux Bowie ne correspondaient cependant pas à l’image populaire de l’arme, une lame clip point ou pointe coupée et une garde pour protéger la main. Les premiers modèles avaient en fait une lame de type boucher, épaisse et lourde, sans forme clip point, ni garde. La longueur de lame variait de 20 à 30 cm. Le manche en bois était fixé par rivets en argent. Au fil du temps, des modifications furent apporter pour arriver à la version clip point avec garde.
Le couteau devînt à la fois un couteau de chasse et un outil permettant de nettoyer le passage, creuser des trous ou couper de la viande, comme un bon couteau conçu pour survivre de qualité sait faire.

 

Les versions modernes

Couteau Bowie Buck 119 Special

Couteau Bowie Buck 119 Special

La forme du couteau communément appelé Bowie est considérée comme la quintessence américaine, bien qu’elle fût en fait inspirée des couteaux pliants espagnols. La caractéristique principale est une lame clip point où l’arête dorsale de la lame vient courber pour former la pointe. La fonction de cette forme est de rendre la lame plus continue et donc plus adaptée à transpercer. Le dessus de la lame peut éventuellement être affuté ou non.
Il existe plusieurs matériaux utilisés pour fabriquer les lames Bowie. L’acier inox (stainless) est souvent utilisé pour rendre la lame résistante à la rouille et relativement durable.

Des couteaux pas chers faits d’autres matériaux seront probablement plus difficiles à aiguiser et à maintenir une longue durée de tranchant.
Hormis la qualité de la lame, un autre facteur important lors du choix de votre couteau est la qualité du manche. Si vous comptez l’employer comme couteau fabriqué pour le bushcraft ou l’employer comme couteau de chasse, le confort de la poignée dans des conditions variées sera important pour permettre de le tenir avec un temps pluvieux ou pour dépecer des animaux, l’emblématique garde à deux quillons permettra ces utilisations sans problèmes.

 

Les meilleurs couteaux Bowie

Nous avons sélectionné trois couteaux à lames fixes, parmi notre comparatif de couteau survie, qui sont souvent considérés comme les meilleurs couteaux Bowie.

 

Couteau Ka-bar USMC Fighting

Couteau de survie Kabar USMC FighterCe couteau est constitué d’une lame de 18 cm en acier 1095 Cro-van. À l’origine, il fût créé pour les soldats américains combattant lors de la Seconde Guerre Mondiale et affiche l’emblème des US Marine Corps.
Le manche propose une poignée distinctive de forme ovale en cuir, qui est à la fois durable et facile à agripper par temps de pluie. La pointe est fine et tranchante, parfait comme couteau à dépouiller.
Les utilisateurs applaudissent la capacité du couteau à maintenir son tranchant de rasoir et son aisance d’affûtage et de réaffûtage sur le terrain. Ce couteau Ka-bar USMC a une excellente réputation pour être fiable dans des situations de survie et est souvent reconnu comme une référence chez les collectionneurs de couteaux militaires. Il est excellent comme couteau utilitaire et comme couteau tactique.

 

Couteau Cold Steel Trail Master

Couteau de survie Cold Steel Trail MasterLa lame de ce couteau est faite d’acier Carbone SK5 et mesure 24 cm. Il possède une lame d’une épaisseur de 7,95 mm, ce qui lui permet d’être efficace pour bâtonner. Le manche, quant à lui, est fait en Kraton apportant ainsi une prise en main confortable. Le manche et la lame amènent le couteau à une taille totale de 37cm, le rendant très pratique pour de nombreuses tâches.
Les utilisateurs le trouvent très agréable pour tout faire, de couper du bois à chasser, bien qu’un couteau Cold Steel Pendleton sera plus pratique pour dépouiller une carcasse. La lame est également très durable et reste longtemps affûtée.
Bien que les couteaux soient destinés à être utilisés, beaucoup de personnes l’ont même acheté pour son apparence impressionnante: un objet très décoratif.

 

Couteau Smith et Wesson Search and Rescue

Couteau de survie Smith et Wesson Search and RescueLe couteau Smith et Wesson Search and Rescue propose une lame de 15 cm de long et un acier stainless 440 extrêmement résistant. Le manche est en aluminium ultra léger recouvert de caoutchouc, le rendant résistant aux conditions humides. Les personnes qui l’ont acheté l’ont trouvé très capable de tolérer des utilisations intenses. Les utilisateurs ont également noté que la relative petite taille de la lame le rend plus utile dans les cas où il n’y a pas beaucoup de place pour manœuvrer. La lame permet de creuser et couper du bois avec une grande aisance.
Une pierre à affûter est aussi livrée avec le couteau, très pratique pour garder une lame aiguisée comme un rasoir sur le terrain.

Que ce soit pour chasser ou pour de la randonnée dans la jungle, la qualité d’un couteau est essentiel à la survie d’une personne. Le couteau doit donc être choisi avec soin et parfaitement entretenu.

Pour reprendre la citation de l’historien américain Harold L. Peterson (1958), aux États-Unis, « trois armes ont marqué les esprits : le fusil Kentucky, le révolver Colt et le couteau Bowie. »

Vous cherchez un autre couteau Bowie? Faites donc une recherche personnalisée en utilisant ce moteur de recherche :

—   > > Cliquez ici si vous désirez obtenir les MEILLEURS PRIX des couteaux Bowie proposé par Amazon